Maramures-Roumanie

 

Informations sur les projets dans les Maramures

 

 

Les structures d’accueil :

 

Ecole Primaire catholique « EP. DR. Alexandru Rusu »

L’école primaire Alexandru Rusu est une école catholique privée, qui dispense une éducation chrétienne. Alexandru Rusu était évêque greco-catholique de Baia Mare, symbole de la résistance contre le communisme de Causescu. Pour les enfants dont les familles n’ont pas les moyens de payer les frais d’inscription, l’école trouve des solutions, notamment par l’intermédiaire de donateurs privés. Un des objectifs poursuivis par l’école est d’avoir au sein de l’établissement une mixité sociale et d’éduquer les enfants afin qu’ils soient indépendants, qu’ils aient le sens critique, qu’ils pensent par eux-mêmes, et qu’ils acquièrent également le sens civique. L’école poursuit aussi un objectif d’ouverture sur le reste de la ville et des enfants qui sont davantage en difficulté. Ainsi, les enfants du quartier viennent les après-midis au sein de l’école pour participer aux activités périscolaires. De même à la fin de l’année scolaire et jusqu’à la fin du mois de juillet, les enfants du quartier participent aux activités pédagogiques, créatives ou de loisirs.

Repas : ils peuvent être pris gratuitement à la cantine de l’école tous les midis, du lundi au vendredi. Ils peuvent également être pris à la cantine de l’université ou bien (selon les logements) préparés soi-même. D’une manière générale, la nourriture est très peu chère en Roumanie. Un repas au restaurant coûte entre 5 et 8 euros en général.

Hébergement : Lorsque les étudiants s’inscrivent suffisamment tôt, ils peuvent être logés à l’internat de l’université de Baia Mare. Ils disposent alors d’une chambre à deux lits, d’une salle de bains avec douche. A chaque étage il y a un coin cuisine où les étudiants peuvent préparer leurs repas, notamment le soir et le week-end. La distance entre le lieu d’hébergement (internat de l’Université) et l’école où se déroule la mission, n’est que de 150 mètres.

Monastère des sœurs de Saint Basile

Le monastère se situe à 1,5km du centre de Baïa Mare. Il est possible de s’y rendre à pieds.

Repas : Les repas du midi sont offerts du lundi au vendredi

Hébergement : Les bénévoles sont hébergés gratuitement dans les chalets, à proximité du monastère.

 

Mairie de la commune de Sacalaseni

Sacalaseni est un petit village de 3000 habitants, situé à 15 km au sud de Baïa Mare

Repas : Les repas du midi sont offerts du lundi au vendredi

Hébergement : Hébergement gratuit, au sein du village.

 

 

Missions :

Les missions sont possibles dans les 3 structures. Selon vos souhaits et vos compétences, vous pouvez combiner des périodes de bénévolat dans ces différents établissements.

  • Par ailleurs, vous pouvez également vous impliquer dans des activités sociales auprès de personnes addictes (alcool, drogues…) et de migrants. Il s’agit alors de mettre en place du lien social, tel que de la distribution de repas, ou de l’accompagnement aux gestes de la vie quotidienne. Ce type de mission peut être éprouvant. Il nécessite une préparation spécifique par les encadrants techniques des structures sociales, et peut être combiné avec des missions plus classiques auprès d’enfants.
  • Pour des étudiants en médecine, il est possible de réaliser des stages dans les hôpitaux, pour des inspections sanitaires notamment.
  • Pour des étudiants en psychologie ou sciences sociales ou économie et gestion, il est possible de réaliser des stages dans des mairies ou communautés de communes sur des activités sociales ou administratives

Tous ces aspects sont à définir avec votre correspondant roumain dont nous vous communiquerons les coordonnées dès votre inscription.

 

Ecole Primaire catholique « EP. DR. Alexandru Rusu »

 : Ville de Baia Mare

Quand : Les missions sont possibles toute l’année, sauf au mois d’août

Nombre maximum de volontaires : aucun maximum

Nombre minimum de volontaires : aucun minimum

Délai minimum entre l’enregistrement définitif de l’inscription et le début de la mission : 1 mois

Durée minimum de la mission : une semaine

Durée maximum de la mission : Aucun maximum

Types d’activités possibles :

  • Encadrement d’enfants : pendant l’année scolaire, appui aux enseignants pendant la classe et pour les activités périscolaires et le soutien en langues. L’été, bénévolat sur des activités éducatives, chantiers divers, camps et animations d’enfants et jeunes, ateliers d’art, peinture, théâtre, etc.
  • Collaboration possible avec l’association des scouts de montagnes cimes de Roumanie pour des camps jumelés, pour les activités dans les montagnes, pour réaliser des services de bénévolat ensemble.

Informations particulières :

  • Parler anglais et/ou allemand est un plus pour réaliser du soutien scolaire aux enfants.
  • Adaptation du programme en fonction des souhaits et des capacités des bénévoles.
  • Missions ouvertes aux mineurs accompagnés d’un adulte (un adulte pour 10 mineurs). L’accompagnateur reste responsable des jeunes mineurs.
  • L’année scolaire se finit mi-juin mais les missions sont possibles jusqu’à fin juillet car il y a des activités éducatives, sportives, créatives ou récréatives organisées pour les enfants de l’école et du quartier.
  • Pour les missions de plusieurs semaines, les 2-3 premiers jours sont consacrés à une introduction à la culture roumaine et à l’environnement de la mission (attendus, contexte, objectifs poursuivis, etc)
  • Pour les missions longues, il est possible de suivre des cours de roumain.

 

Monastère des sœurs de Saint Basile

 : Ville de Baia Mare (sur une colline à 1 km du centre-ville)

Quand : Les missions sont possibles d’avril à octobre

Nombre maximum de volontaires : aucun maximum

Nombre minimum de volontaires : aucun minimum

Délai minimum entre l’enregistrement définitif de l’inscription et le début de la mission : 1 mois

Durée minimum de la mission : une semaine

Durée maximum de la mission : aucun maximum

Types d’activités possibles : bénévolat sur des activités de jardinage, peinture et restauration de petits chalets, animation d’enfants et jeunes durant l’été.

Informations particulières : Missions ouvertes aux mineurs accompagnés d’un adulte (un adulte pour 10 mineurs). L’accompagnateur reste responsable des jeunes mineurs.

 

Mairie de la commune de Sacalaseni

 : Région des Maramures, à 15 km de Baia Mare

Quand : Toute l’année, sauf du 1er au 15 août (à valider chaque année auprès du maire)

Nombre maximum de volontaires : 5 durant l’année scolaire, et jusqu’à 10 pendant la période estivale

Nombre minimum de volontaires : aucun

Délai minimum entre l’enregistrement définitif de l’inscription et le début de la mission : 1 mois

Durée minimum de la mission : 10 jours

Durée maximum de la mission : aucune durée maximum

Types d’activités possibles : service social (rompre l’isolement de personnes âgées ou handicapées et isolées), éducation (soutien scolaire et participation aux activités périscolaires, organisation de sorties, activités ludiques et pédagogiques auprès des enfants de la commune), stages possibles dans les services de la mairie ou dans des entreprises locales (si vous souhaitez combiner une expérience dans le social et un stage à vocation professionnelle)

Informations particulières :

  • La mairie dispose d’un bus et il est possible d’organiser des sorties en bus avec les enfants.
  • Parler anglais et/ou allemand est un plus pour réaliser du soutien scolaire aux enfants.
  • Adaptation du programme en fonction des souhaits et des capacités des bénévoles.
  • Missions ouvertes aux mineurs accompagnés d’un adulte (un adulte pour 10 mineurs). L’accompagnateur reste responsable des jeunes mineurs.
  • L’année scolaire se finit mi-juin mais les missions sont possibles jusqu’à fin juillet car il y a des activités éducatives, sportives, créatives ou récréatives organisées pour les enfants de l’école et du village.

 

 

La Région :

Vue de Baia Mare

Baia Mare est une ville de 140 000 habitants, située au centre des collines et des moyennes montagnes, chef-lieu de la région de Maramures. Elle se trouve au nord-ouest du pays, très proche de l’Ukraine au nord et de la Hongrie à l’ouest. Les différents massifs montagneux, dont les plus hauts s’élèvent jusqu’à 2300 mètres, font tous partie des Carpates orientales. Il y a dans la région des pistes de ski à 18, 30 et 150 km de Baia Mare. Il y a également des lacs naturels et des beaux paysages pour des randonnées dans les montagnes. La région est également connue pour les églises en bois, classées par l’Unesco au patrimoine mondial, et le cimetière joyeux de Sapanta.

 

 

Comment y aller ?

L’aéroport de Baïa Mare est en travaux. Il pourra bientôt accueillir des vols internationaux. Pour le moment, le plus simple est de prendre un vol pour la ville de Cluj, qui se trouve à environ 150 km de Baia Mare. Ensuite, prendre un taxi jusqu’à la gare des bus Fany, qui se trouve rue Giordano Bruno (compter environ 25 minutes de taxi, pour un coût moyen de 25 lei, soit 6 €).

De là, on prend le bus jusqu’à Baia Mare, compter 3 heures de route et un prix autour de 35 lei par personne, soit 8 €.

Une autre possibilité est de prendre l’avion de France jusqu’à Budapest, en Hongrie. La ville se situe à 380 km de Baia Mare. Il faut alors prendre un minibus direct pour Baia Mare et compter 5 heures de route.